FR

Marco Kutscher à Malines.

31 Décembre 2006

Marco Kutscher, un champion d'Europe tout terrain à Malines .

Le champion d'Europe, Marco Kutscher était présent lors du dernier CSI W de Malines et on peut dire qu'il n'est pas resté inactif ! 2 ème des Masters et barragiste du Grand Prix avec son cheval belge Nabab's Son Z, barragiste du masters des 6 & 7 ans avec un autre fleuron de notre élevage, Cornet Obolensky, vainqueur des Sires of the World avec Conterno Grande … et pour couronné le tout, juge de l'épreuve de saut en liberté pour les 2 ans. Mais malheureusement une coupe du monde loupée !

 

Jeudi soir, à l'issue de sa septième place (double sans faute) avec Controe dans la qualificative de Coupe du monde, nous avons fait le point avec lui.

Hier, vous avez jugé l'épreuve de saut en liberté. Qu'avez-vous pensé du niveau de l'élevage belge ?

 

 

Hum, la question est difficile. Sincèrement, je pense que c'est très difficile à dire car je ne pense pas que nous ayons vu les meilleurs chevaux belges. En effet, je me dis que si j'étais propriétaire et que j'avais vraiment un bon cheval, je ne ferais pas ça avec lui.

Nabab's Son JH Z

Sinon, c'est assez difficile de juger. On ne voit que 4 ou 5 sauts puis ce sont des jeunes chevaux, ce qui sous-entend qu'un jour, ils sautent bien et le lendemain, ils sautent moins bien … . En plus, ils découvrent beaucoup de choses, ils regardent le public, ils sont déconcentrés. Ce n'est donc pas facile. Mais je dois dire que le niveau des chevaux était assez bon.

 

C'était ma première expérience comme juge, mais je trouve que c'était une expérience intéressante.

Je suppose que vous ne connaissiez pas toutes les origines des chevaux que vous avez jugés. Avez-vous considéré ça comme un handicap ?

 

 

Oui, c'est vrai qu'il y avait beaucoup de noms que je ne connaissais pas mais non, ce n'était pas un handicap, car je pense que je dois juger le cheval et pas son papier. Après, il est certain que quand je voyais un bon cheval, je me renseignais un peu sur ses origines, mais ça n'entrait pas en compte dans mes notes.

Controe

Etiez-vous intéressé par quelques-uns de ces chevaux ?

 

 

Hum, pour être honnête, nous n'achetons pas de si jeunes chevaux. Nous attendons qu'ils aient au moins 4 ans et que l'on puisse les faire sauter sous la selle. Il n'y a rien à faire, le saut, en liberté ou sous la selle, ce n'est pas la même chose. C'est pour cette raison que nous achetons des chevaux de 4-5 ans. C'est vrai aussi que je ne suis pas spécialement intéressé par l'élevage. C'est quelque chose de très difficile et je respecte les éleveurs, mais pour moi, c'est plus intéressant quand on peut s'asseoir sur un cheval.

Conterno Grande

Dans vos écuries, vous avez deux chevaux belges. Pourriez-vous nous parler un peu d'eux ?

 

Ce sont deux chevaux avec beaucoup de qualités tout en étant tout à fait opposés. Le plus jeune est Cornet Obolensky (Clinton x Heartbreaker). Je n'ai jamais eu un cheval comme lui. Avec lui, on a une sensation incroyable au-dessus des barres. Quant à Nabab's Son (Nabab de Rêve x Kebah xx), c'est un cheval très respectueux, mais pas toujours évident à monter. Il prend 9 ans en 2007 et il a eu assez bien de succès ces dernières semaines. Je pense que j'aurai un bon cheval avec lui l'année prochaine.

 

En fait, j'ai monté Nabab's lorsqu'il avait 5 et 6 ans, puis Ludger l'a monté et on a changé plusieurs fois. Les autres cavaliers de l'écurie l'ont également monté et depuis novembre, je l'ai récupéré.

Cornet Obolensky

Cette année, vous avez également perdu de bons chevaux avec Numero Uno et Lupicor qui sont repartis à l'élevage. Etes-vous déçus de ces départs ? Non, pas vraiment. Numero Uno fait de très bons chevaux et de ce fait, il y avait énormément d'éleveurs qui le demandaient. Nous devions donc faire un choix : soit continuer dans le sport, soit le laisser à l'élevage. C'est aussi avant tout une question d'argent car, au niveau financier, il y a plus d'intérêt à le mettre à l'élevage que de le faire tourner en compétition. C'est pour ça que nous avons pris la décision de privilégier sa carrière d'étalon. C'était la même chose pour Lupicor. Puis ce n'étaient pas mes chevaux de têtes, donc ça ne me posait pas vraiment de problèmes. Les difficultés sont arrivées ces derniers mois avec les blessures de mes deux meilleurs chevaux : Cash et Montender. Je pense que Cash va pouvoir recommencer à marcher, mais pour Montender, ce ne sera pas avant le mois de février. Ca, c'est vraiment un coup dur pour moi. C'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai récupéré Nabab's Son et Conterno Grande. Nous devions prendre des points pour le Riders Tour au Hannovre … mais je n'avais plus de chevaux à monter. C'est pour cette raison que nous avons changé. Peut-être que lorsque Montender et Cash reviendront, nous changerons à nouveau.

 

En plus de vos chevaux de tête, vous avez également quelques jeunes chevaux. Les montez-vous vous-même ?

 

J'essaie. Lorsque j'ai le temps, je le fais. Sinon, nous avons une équipe de cavaliers qui s'occupent des jeunes chevaux et les emmènent en concours. C'est une bonne chose, car ça leur permet de prendre de l'expérience. Ils ont besoin d'aller toutes les semaines ou toutes les deux semaines au concours.

Votre place de réserviste lors des championnats du monde est-elle une déception pour vous ?

 

 

Oui, c'est sûr. Mais j'ai dû prendre une décision. Je n'étais pas meilleur que les autres et je me suis blessé avant les championnats. Je n'ai pas pu m'entraîner pendant 6 semaines. Ca aurait donc été un gros risque de me mettre dans l'équipe. Je n'avais pas pu m'entraîner et de ce fait mes chevaux n'étaient pas au top de leur forme. Je dois donc accepter cette décision.

Maintenant, la coupe du monde fait-elle partie de vos objectifs ?

 

Oui, oui … Je veux essayer de me qualifier pour la finale. Mais pour ça il faudra que je prenne des points ici (ndlr : ce qui n'aura malheureusement pas été le cas)

Que pensez-vous du concept de l'épreuve pour étalons ?

 

C'était une très bonne épreuve… . puisque je l'ai gagnée (rire). Non mais sincèrement, je pense que c'est une très bonne épreuve pour les étalons et pour les éleveurs. Ca leur permet de voir la plupart des étalons en une seule épreuve. Je pense vraiment que c'est une très bonne idée.

Lors des Masters, vous terminez deuxième derrière Judy Ann Melchior et Aktion Pur, un cheval que vous connaissez bien.

 

Oui, c'est vrai, je l'ai monté lorsqu'il avait 7 ans. Il avait déjà beaucoup de qualité. Mais il n'y a rien à faire, nous sommes obligés de vendre pour vivre. Nous ne sommes pas de gros marchands, mais chaque année, nous vendons plusieurs chevaux. Ce n'est pas avec la compétition que nous pouvons gagner notre vie.

 

Que pensez-vous du concours de Malines ?

 

C'est un très bon concours. J'y étais déjà venu il y a 4-5 ans. Je l'aime beaucoup, car c'est un concours très diversifié avec beaucoup de chevaux de disciplines différentes.