FR

Les Longines Masters de Lausanne, c'est parti !

20 Juin 2019

Les équipes d'EEM ont réussi leur pari. Le concours de Lausanne revit... mais cette fois, la piste est bel et bien le long du lac Léman. Une vue tout juste incroyable et magnifique, une véritable carte postale. 

L’unique épreuve du Masters One de la  journée rassemblait les quatre-vingt-six chevaux engagés ce week-end par  les cavaliers « cinq étoiles ». Parmi eux, vingt-et-un réalisaient le parcours sans faute, sur cette piste dont la configuration pouvait impressionner certains chevaux. C’est un abonné des podiums internationaux  qui s’est emparé de la victoire de la première épreuve du Masters One à 1,45m, Emanuele Gaudiano. « Carlotta est vraiment  une jument très rapide, elle a remporté plus de soixante épreuves internationales ! C’est une piste très particulière, très belle avec le  lac Léman juste à côté, mais cela ne l’a pas fait sourciller, elle a  très bien sauté. Elle a vraiment un mental de gagnant, elle est chaude,  pleine de sang, c’est une battante. » L’Italien fut redoutable avec son chronomètre de 55,30 secondes, battant de près de deux secondes le jeune français Edward Levy, en selle sur sa fidèle Starlette de la Roque. Une autre cavalière américaine, Kirsten Vanderveen,  complète le podium avec Bull Run’s Faustino de Tili, dans un temps de  57,47 secondes. Le meilleur résultat suisse est signé du plus jeune d’entre eux, Bryan Balsiger, cinquième avec AK’s  Courage : avec Edward Levy, ce sont ainsi deux prodiges du ‘‘Riders Lab’’ (les cavaliers âgés de moins de 25 ans invités à cet événement)  que l’on retrouve dans le Top 5 de l’épreuve principale de la journée.

Pour son premier 5*, Arnaud Doem prend la 10è place de l'épreuve d'ouverture avec l'étalon Hocus Pocus de Messitert (Quidamd de Revel x Clinton). 

Carte postale de Lausanne et ses alentours :