FR

Les chevaux ont bien atterri à Hong Kong

11 Février 2019

Parmi ces soixante-trois chevaux, beaucoup de grandes stars du circuit international de saut d’obstacles comme Ayade De Septon*HDC avec laquelle le champion français Kevin Staut tentera le doublé dans le Longines Speed Challenge après leur victoire de Paris ou encore Basta, l’étalon avec qui la Hongkongaise Jacqueline Lai, meilleure chance asiatique de ce Longines Masters, avait été sélectionnée aux Jeux équestres mondiaux de Tryon.

Les chevaux artistes de Frédéric Pignon, les Ibériques Phoebus De Barral et Talento De Courenne seront dans le même avion pour présenter au public de l’AsiaWorld-Expo  un moment de magie équestre que seul ce dresseur français, accompagné de  sa femme Magali Delgado, est capable de proposer.

Dans  cet avion ont été également embarqués les sept chevaux des Ecuries d’Ecaussinnes pour la flamboyante HKJC Race of the Riders et l’Asian  Junior Challenge. Le gros des infrastructures, les mêmes qu’à Paris, est arrivé il y a quelques semaines déjà par cargo maritime pour que soit achevé à temps le montage des magnifiques installations qui sont la  marque de fabrique de cette série des Longines Masters, soit quelques tonnes de matériel comme mille ballots de copeaux pour la litière des  chevaux, cent-cinquante balles de foin et même une tonne deux de sable  pour finir la composition des sols.

Edwina Tops-Alexander forfait

La  cavalière australienne, qui était en course pour le Grand Slam Indoor  of Showjumping, a dû malheureusement déclarer forfait pour cet acte II  de la Saison IV. Vinchester, le cheval de Grand Prix qu’elle préparait  pour cette échéance vient de connaître une petite baisse de forme et la  cavalière a jugé qu’il ne serait pas assez en forme pour relever ce défi  du grand chelem. Ce sont là les aléas des cavaliers de haut niveau. La  qualité du plateau du Longines Masters de Hong Kong reste toutefois très  élevée avec trois anciens numéros un mondiaux, des champions et  médaillés olympiques ou mondiaux et autres cracks européens. 

Asia Horse Week, deuxième !

La  deuxième édition de l’Asia Horse Week, du 14 au 16 février, se tiendra en ouverture du Longines Masters de Hong Kong 2019. Deux journées d’échanges, de conférences, riches en réflexions sur différents thèmes complètement dans l’air du temps : l’élevage, le bien-être équin, le  sport et l’éducation du cheval. 

Cette année, la FEI (Fédération Equestre Internationale), s’associe à cet  événement unique en Asie pour présenter son séminaire « Clean Sport ».  Une occasion parfaite de familiariser et sensibiliser les professionnels  de l’industrie et la communauté équestre asiatiques aux enjeux  éthiques, réglementaires et aux meilleurs pratiques possibles afin de  promouvoir des sports équestres sains et responsables. 

Cet  Asia Horse Week répond à cet incessant désir de Christophe Ameeuw et de ses équipes d’EEM, de développer la filière équestre en Asie-Pacifique. Cet événement d’exception est réalisé, en partenariat avec le Hong Kong  Jockey Club et avec le soutien du Hong Kong Tourism board et du Wall  Street Journal. 

Les  conférences seront animées par des intervenants de renom, tels  qu’Ingmar Devos, le Président de la FEI, le Dr. Yasuhiko Haruta,  conseiller de la Fédération équestre japonaise pour les Jeux Olympiques  de Tokyo, le Professeur Cesare Galli, fondateur et directeur d’Avantea,  le Dr. Anthony W K Chow SBS JP, nouveau Président du Hong Kong Jockey  Club, ou encore Alex Hua Tian, le cavalier olympique de concours  complet. 

Cette  seconde édition de l’Asia Horse Week se conclura par la première vente aux enchères d’embryons de génétique haut de gamme, composée des plus  grands performers internationaux : The Auction, un partenariat entre EEM  et la prestigieuse agence de ventes aux enchères équine, Arqana.