FR

La Suède, 90 ans plus tard !

19 Juillet 2019

La première manche débute avec un alignement de sans-faute qui fait craindre une coupe des nations des plus ennuyeuses mais la magie d'Aix-la-Chapelle avec son impressionnant stade de 40 000 personnes plein à craquer n'attendra pas si longtemps pour le premier rebondissement. L'américaine Nicole Simpson n'arrive pas à approcher de la piste, en selle sur Akuna Mattata (Quinar) ; elle décide finalement de rentrer à pied avec son groom et une deuxième aide mais sa monture se cabre plusieurs fois, refusant que sa cavalière ne se mette sur son dos : la cloche retentit, le couple est éliminé et ne pourra plus prendre le départ d'aucune compétition ce week-end !

Ce ne sera pas beaucoup mieux pour les Suisses qui avaient dû enregistrer le forfait de Martin Fuchs après la blessure de Chaplin... et qui n'aura pas voulu s'aligner avec Clooney préservé en vue du Grand Prix... mais qui ne pourront pas non plus compter sur son remplaçant Arthur Da Silva qui jugera Inonstop van't Voorhof (Non Stop) en méforme. L'aventure tournera encore plus court lorsque Pius Schwizer sera éliminé en début de seconde manche, provoquant l'élimination de son équipe.

Une seconde manche qui s'annonce plus que serrée avec cinq équipes en tête et une sixième à un point à l'issue de la première. Drôle de soirée par contre pour les USA qui auront aligné deux double sans-faute de McLain Ward sur Noche de Ronda (Quintender) et Beezie Madden sur Darry Lou (Tangelo vd Zuuthoeve) mais auront dû faire avec un jour sans de Laura Kraut et son Curious George (Codex One) qui les laisseront à la 6è position.

En effet devant, un pays vivra une seconde manche dramatique. En tête à la fin de la première manche, la Belgique se verra éliminée. Sans-faute en première manche, Niels Bruynseels ne repartira pas en seconde manche. Utamaro d'Ecaussinnes (Diamant de Sémilly) s'est blessé et même si cela ne semble pas trop grave, on ne prendra pas de risques. Comme en première manche, Gudrun Patteet vivra une manche difficile avec deux fautes de Valdelamadre Clooney (Centeuer Z)... mais surtout, elle se verra éliminée pour la fameuse règle de sang pour une blessure à l'éperon. La Belgique est éliminée. Pourtant, tout n'est pas à jeter car Quel Homme de Hus (Quidam de Revel) aura très bien réagi après une grosse faute en première manche pour signer un très beau tour en seconde manche même si Jérôme Guery sera crédité d'un point pour dépassement de temps. Grégory Wathelet lui avait bouclé une première manche somptueuse avec un sans-faute très encourageant de Iron Man vd Padenborre (Darco) et le couple sera juste revenu valider son ticket pour le Grand Prix en seconde manche avec 5 points.

La seconde manche des Hollandais se révèlera aussi désastreuse ; aucun cavalier ne réussit en effet à boucler un tour sans pénalité et la Hollande terminera à la 6è place finale, juste devant les deux équipes éliminées.

Il reste donc 4 équipes en lutte pour un podium. Un podium que les Irlandais de Rodrigo Pessoa laisseront finalement filer sans combattre lorsque Cian O'Connor décidera de ne pas repartir en seconde manche alors qu'un sans-faute aurait pu leur permettre de briguer une 3è place ex-aequo (et de se partager 25 000 euros de dotation supplémentaire), mais Irenice Horta (Vigo d'Arsouilles) restera finalement au box. « Le lundi, on ne se souvient déjà plus qui est 3è ou 4è dans la Coupe des Nations. Dans cette épreuve, seule la victoire compte et nous n'étions plus en lice pour cela. De plus, nous sommes à 5 semaines des championnats, nous avons donc préféré préserver Irenice Horta qui participera peut-être au Grand Prix dimanche. » expliquera Rodrigo Pessoa.

Les Français, eux, n'auront rien lâché. Double sans-faute de Pénélope Leprévost sur Vancouver de Lanlore (Toulon) mais frayeur pour Olivier Robert qui ira s'empêtrer sur l'entrée d'un double dont les ombres auront causé beaucoup de problèmes lors de la seconde manche disputée en nocturne pour Vangog du Mas Garnier (Cornet Obolensky), qui repassera la difficulté en montrant toute sa classe, mais avec 10 points au compteur, dommage !

Guillaume Foutrier impressionne ! Pour sa grande première à Aix-la-Chapelle, le nordiste a signé un sans-faute en première manche et une faute sur la sortie de ce fameux double en seconde manche, mais deux nouvelles prestations de haute facture qui pourraient bien leur ouvrir les portes de leur premier grand championnat !

Comme toujours, Kevin Staut n'aura rien lâché et après une première manche plus compliquée, pénalisée de deux fautes, l'ancien numéro un mondial sort le sans-faute avec Calevo (Casall) qui offre le podium à ses couleurs !

Mais devant, la lutte pour la victoire fait rage. Les allemands n’ont rien lâché. Ils ont aligné trois sans-faute, se permettant le luxe de ne pas faire partir Marcus Ehning en seconde manche. Christian Ahlmann n'aura pas manqué son retour sous la veste rouge. Après une faute sur l'ultime obstacle en première manche, il signe le sans-faute avec Clintrexo (Clintissimo Z). Daniel Deusser était proche du double sans-faute mais il aura dû faire avec un point de pénalité pour temps dépassé lors de la première manche sur Calisto Blue (Chacco Blue), alors que Simone Blum aura signé un nouveau double sans-faute avec sa fantastique DSP Alice (Askari).


La pression est clairement sur les épaules suédoises. Henrik von Eckermann a signé le double sans-faute avec Mary Lou (Montendro) alors qu'Angelie Von Essen n'aura pas manqué son retour à Aix-la-Chapelle après 16 années d'absence. La suédoise, désormais installée en Angleterre avec son mari James Davenport, réalise une seconde manche sans pénalité et à la mode avec un Luikan Q (Luidam x Kannan) très impressionnant. Sans aucun doute, la révélation de cette Coupe des Nations même si la monture d'Evelina Tovek, Dalila de la Pomme (Taran de la Pomme), dont la mère Duchesse de la Pomme et la grand-mère Vici van't Plutoniahof auront toutes deux évolué au haut niveau, aura elle aussi fait forte impression après le sans-faute de la première manche... malheureusement, leur faute de la seconde manche met une énorme pression sur leur capitaine, Peder Fredericson qui n'a pas d'autre choix que de boucler le sans-faute pour offrir la victoire à ses couleurs. Sauf qu'en première manche, c'est son parcours, pénalisé de treize points avec un stop au milieu du triple, qui n'a pas compté ! Mais les champions montrent leur tempérament dans les moments difficiles et le multiple médaillé suédois sait réagir quand il le faut et comme il le faut ! Il réussira à sortir du triple et du parcours sans encombre, pile dans le temps... la victoire est suédoise ! Elle prive l'Allemagne, vainqueur des trois dernières éditions, d'un nouveau succès.

« En début d'année, Peder m'a dit qu'il voulait bien faire partie de l'équipe si je le mettais dans des équipes capables de jouer la gagne ! Il a participé à trois Coupes des Nations que nous avons toutes trois remportées ! C'est notre porte bonheur » réagira le jeune chef d'équipe suédois qui a réalisé un magnifique travail depuis sa mise en place avec deux grandes victoires en deux semaines avec deux équipes différentes !


« J'ai surtout la chance de pouvoir compter sur des coéquipiers qui peuvent prendre le relais lorsqu'il y a un tour moins bien parce que cela arrive », réagira très humblement la botte magique suédoise.

À 40 ans, Angelie von Essen réalise un nouveau come-back au plus haut niveau : « Cela fait évidemment très plaisir d'avoir l'opportunité de participer à de tels concours mais mon métier, c'est de former des chevaux et souvent, ils sont vendus avant d'arriver ici. C'est son propriétaire et éleveur qui me l'a confié fin de l'année dernière. Jusque-là, il avait sauté des épreuves à 145, peut-être l'un ou l'autre 150 mais rien d'un tel niveau. Aujourd'hui, j'étais un peu nerveuse car je savais qu'il en avait les capacités... mais il ne l'avait jamais fait ! Je suis vraiment très heureuse de mon cheval aujourd'hui », glissera la suédoise et on peut la comprendre. Son chef d'équipe glissera, non sans humour : « Ce cheval n'est pas à vendre! »... et on peut comprendre ses craintes après une telle prestation !