Ingmar De Vos réélu comme président de la FEI

20 Novembre 2018

Malgré des décisions contestées de la part des cavaliers, des organisateurs de concours de bons nombres de disciplines durant son mandat à la FEI, Ingmar  De Vos a été réélu aujourd'hui ... sans opposition à la présidence de  la FEI lors de l’Assemblée générale à Manama (BRN), où il s'est engagé  de miser sur les réussites de son premier mandat. Le natif Belge a reçu  le soutien unanime pour un second mandat de quatre ans de la part  des délégués représentant les 133 fédérations nationales de la FEI.

C'est la première fois depuis 2002 que l'élection de la direction FEI n’est pas contestée. Le natif belge est le 13ème Président de la FEI depuis la fondation de la Fédération en 1921, mais il n’est que le quatrième à devenir membre du CIO.

« Je  crois en notre sport, en notre communauté et en notre potentiel », a  déclaré Ingmar De Vos dans un puissant discours d'acceptation où les  délégués se sont levés pour une longue ovation. « Ce sont des moments  passionnants pour les sports équestres. Nous grandissons, notre  collectif de fans se diversifie et nous avons sept disciplines  incroyables et uniques à promouvoir-  les possibilités sont infinies !

« Ensemble,  et c'est le mot clé, nous pouvons et nous continuerons à développer  notre sport et à attirer de nouveaux athlètes, de nouveaux fans et de  nouveaux sponsors. Et nous le ferons en défendant des sports  exceptionnels, des formats avant-gardistes et des produits de qualité  dans le monde entier afin de mettre en valeur les attributs uniques de  nos disciplines et de notre sport.

« L'une  de mes plus grandes priorités est de maintenir l’unité de notre  communauté, car c'est ainsi que nous pouvons continuer à faire  progresser ce sport. Nous sommes tous engagés sur le même  chemin. Ce n’est pas la mission d’un seul homme, mais celle d’une  communauté et je suis reconnaissant à toutes les personnes présentes  dans cette salle pour tout ce que nous avons accompli et tout ce que  nous continuerons à accomplir. »

Il  a remercié profondément sa femme Sabine et les quatre enfants du couple  pour leur soutien indéfectible, avant de remercier son prédécesseur,  SAR la princesse Haya al Hussein pour son leadership visionnaire, ainsi  que son mentor, le regretté Jacky Buchmann, ex-président de la  Fédération Équestre Belge.