FR

Gudrun Patteet remporte les Longines Masters de Lausanne.

23 Juin 2019

Philippe Rozier avec un Rahotep de Toscane (Quidam de Revel) qui a retrouvé la plénitude de ses moyens ainsi que l'américaine Kirsten Vanderveen sur Bull Run's Risen (Utopie) se seront fait piéger par le chronomètre. Ils ne seront donc que sept à en découdre pour le barrage, dont trois suisses allemands ! 

Le français Pierre Alain Mortier aura vécu un week-end compliqué mais il aura su être présent avec son impressionnant Just Do It (Action Breaker) lors du Grand Prix. Malheureusement, premier à s'élancer, il ne pourra éviter une faute lors du barrage... qui les poussera à la 7è place finale. 

Dernier à s'élancer, Niklaus Rutschi sera le seul autre à commettre une faute lors de cet exercice au chronomètre pour terminer à la 6è position avec Cardano (Charmeur). 

Entre ces deux hommes, il y aura eu beaucoup d'intensité. Le vétéran Walter Gabathuler, 65 ans, aura été le premier à réaliser le sans-faute avec Silver Surfer (Casall) et n'aura pas manqué de montrer sa joie devant cette belle performance. 

Toujours plus réservé, Nicola Philippaerts sera resté plus placide, pourtant sa performance n'est pas moins somptueuse. Le belge prend la tête avec sa toute jeune 9 ans Katanga vh Dingeshof (Cardento) qui réalisait ici son tout premier Grand Prix cinq étoiles ! 

Mais derrière, il reste du monde et Giulia Martinengo Marquet est bien présente. L'italienne est une des plus grande productrice de chevaux qui auront évolué au plus haut niveau ces dernières années et elle revient une nouvelle fois avec un cheval qu'elle a acheté jeune et amené jusqu'à ce niveau ! Elzas (Diamant de Sémilly) impressionne et signe un double sans-faute magnifique. 38''45, le chrono continue de baisser, nouveau leader ! 

C'est trop vite par contre pour Paul Estermann, qui se contente de réaliser la meilleur performance suisse en se positionnant juste devant ses deux compatriotes avec son fidèle Lord Pepsi (Lord Pezi). 

Gudrun Patteet est très motivée et Sea Coast Pebbles Z (Picasso Z) aura réalisé un premier tour de belle facture. La Belge tente le tout pour le tout et sa monture répond parfaitement. Double sans-faute en 37''78... victoire belge pour cette première édition des Longines Masters de Lausanne. 

"C'est fantastique. Nous sommes ici à Lausanne, capitale de la FEI, j'espère qu'ils ont bien vu que Pebbles harpe toujours... et que ça ne l'empêche pas de gagner !" lâchera une Gudrun Patteet revancharde après son exclusion lors de la visite vétérinaire de la finale de coupe du monde. "Je suis très fière de mon cheval. C'est un cheval exceptionnel et pas seulement parce qu'il harpe mais parce qu'il donne toujours le meilleur de lui-même. J'espère évidemment aller aux championnats d'Europe de Rotterdam, mais pas avec Pebbles car je pense que ce n'est pas un cheval de championnat mais bien un cheval qui peut gagner de nombreux Grand Prix." 

L'Italienne affichait, elle aussi, un magnifique sourire : " Je tiens à remercier les organisateurs de m'avoir donné la chance de pouvoir venir ici et je suis très heureuse d'avoir pu la saisir en prenant cette seconde place. J'ai l'habitude de former de nombreux jeunes chevaux et Elzas fait partie de ce groupe de chevaux que nous avons formés ; elle me permet aujourd'hui d'évoluer à un très bon niveau. Notre route va désormais passer par Falsterbo mais après un tel résultat, j'espère évidemment pouvoir faire partie de l'équipe italienne pour Rotterdam." 

Nicola Philippaerts aurait eu tort de ne pas savourer lui aussi ce beau podium : " Ma jument était en forme et j'ai senti que c'était le moment de lui donner sa chance, elle a répondu parfaitement. C'est difficile de demander plus pour un premier cinq étoiles ! Maintenant, je vais la laisser souffler un peu et prendre le temps de réfléchir au meilleur programme pour elle... mais il est évidemment fort probable que cela passera par d'autres cinq étoiles prochainement".